Le Souverain Libre au Sud-Kivu, par ses clubs de lecture

Des promesses fermes ont été faites par chaque participant en termes de fidélité dans l’envoie, en temps
réel, des informations de proximité devant alimenter l’information publiée dans le journal ainsi que
la radio web SautiyaMashariki du Souverain Libre. Engagement des participants à la formation.

Améliorer la tenue des revues de presse participatives conformément aux principes journalistiques
est le socle d’un atelier de formation de trois jours, organisé par le journal Le Souverain Libre. C’était
à l’intention de ses membres des clubs de lecture des différents territoires de la province du Sud-Kivu.
Le contexte au sein duquel se tient cette rencontre rappel qu’au le Sud Kivu en particulier, et en République
Démocratique du Congo en général, le paysage médiatique évolue dans un environnement
socio-politique ne facilitant pas les médias à être des intermédiaires de choix entre les politique et la population.
Ceci pour permettre au public d’appréhender la ‘‘réalité’’ au-delà de ce qu’il peut percevoir par ses
propres moyens. Il s’agit d’événements, d’acteurs, d’intérêts d’institutions sociales, de points de vue
ou d’opinions.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*