BUKAVU : DANS 7 JOURS, LA MAIRIE ÉCLAIRE SUR LA GESTION DES FONDS PERÇUS DANS LA PEINTURE DES VÉHICULES (NDSCI)

La gestion des fonds perçus dans l’opération de la peinture des véhicules initiée par la mairie a été au centre d’un échange entre les acteurs de la société civile, lundi 17 septembre dernier.

Dans cette rencontre, onze questions prioritaires dont la traçabilité sur lesdits fonds ont été posées au maire de la ville de Bukavu, Meschac Bilubi.

En réponse, s’il faut en croire Henry Chakirwa, Président urbain de la Nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI), le maire a fait savoir que la caisse est unique à la mairie, donc difficile de déterminer de manière isoler la gestion de chaque recette.

(…) « c’est là qu’ils déversent toutes les recettes, d’où il est difficile de savoir de manière isolée l’origine de chaque fonds. Cependant, la NDSCI peut aller à la comptabilité faire cette exercice », a expliqué le maire de la ville.

L’autorité urbaine a, également souligné certaines catégories de véhicules peints gratuitement. Il s’agit, d’après Chakirwa, des véhicules des officiers de l’armée et de la police. Également, les 10 premiers véhicules ont été peints gratuitement et une faveur accordée aux détenteurs de 3 véhicules à tel enseigne qu’ils payaient seulement pour deux.

Toutefois, la NDSCI reste perplexe et a suggéré Meschac Bilubi d’approfondir la réflexion avec son bureau d’étude. Une fois que l’étude finie,  le maire devra faire la suite dans un future proche. C’est alors que cette structure citoyenne pourrait fournir au maire des propositions concrètes par rapport à chaque questions posées « dans les 7 jours qui suivent, c’est-dire le lundi prochain ».

source: http://jambordc.info

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*