Une batterie d’un téléphone provoque des incendies à Idjwi

Plusieurs biens dont deux motos consumés par le feu, est le bilan d’un incendie survenu dans la journée de samedi 22 septembre 2018 dans les villages Rambo et Kintama, dans le groupement Nyakalengwa dans la chefferie Ntambuka à Idjwi.

Contrairement à la ville de Bukavu, où l’origine du feu n’est chaque fois pas connue, pour la première fois, la cause de l’incendie a été maitrisée à Idjwi. La batterie d’un téléphone a été à la base du feu. « En cours de charge, celle-ci a explosé alors qu’à côté, gisaient des bidons d’essence », témoigne notre source sur place.

Une maison voisine appartenant à sieur Anselme Kabolo, a pris feu avant que des jeunes ne se mobilisent pour éteindre le feu sur la partie attaquée. Ce qui étonne est que dans la même journée, une autre maison a pris feu bien qu’à des moments différents. L’origine du feu serait toujours un téléphone en cours de charge.

La matinée c’était le tour du village Rambo, toujours dans le groupement de Nyakalengwa. Deux motos ont été brulées ainsi que d’autres biens de valeur. Ce phénomène qui devient très récurrent sur le territoire insulaire risque d’emporter plusieurs maisons en fumées si aucune précaution n’est prise. Des techniciens sont appelés à fournir plus d’explication à ce sujet afin que des vies soient épargnées. Surtout que la vie est sacrée et doit être protégée.

Egide Kitumaini

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*