Un don de sang qui sauve des vies.

Environ trente poches de sang ont été constituées hier, dimanche 30 septembre, par des jeunes filles et jeunes garçons, scouts du district de la Ville de Bukavu.

C’était au cours de la cérémonie solennelle de l’ouverture de l’année scoute 2018-2019. Des jeunes ont contribué, de cette façon, à pouvoir sauver la vie de personnes qui seraient dans le besoin en termes de manque de sang au niveau de l’Hôpital général provincial de référence de Bukavu.

Cette action s’inscrit dans le cadre d’un geste au sein de la société dans le sens du développement communautaire, surtout que le scout doit, en tout temps et en tout lieu, se rendre utile en aidant son prochain.

Toutes les activités scoutes sont organisées annuellement selon un calendrier bien précis. C’est dans ce cadre que les groupes scouts affiliés de la ville de Bukavu se sont réunis pour clôturer l’année finissante et, par la même occasion, ouvrir la nouvelle année scoute et ainsi lancer une nouvelle chaîne d’activités pour l’année qui commence, la plupart étant centrées sur la formation, la promotion et la consolidation de la paix, ainsi que de l’équilibre genre dans un contexte électoral, politique et sécuritaire sensible. Luc Mushagalusa, commissaire de district, note quant à lui, quelques succès enregistrés durant la dernière période parmi lesquels différents partenariats avec des organisations étatiques et non étatiques.

Ce moment a été aussi une belle occasion pour investir les chefs scouts récemment nommés chefs d’unités et formateurs adjoints par la Fédération des scouts de la République Démocratique du Congo, Fesco.

  • Egide Kitumaini

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*