Un véhicule de transport des biens qui soulage spécialement des femmes d’Idjwi

Des femmes vendeuses d’ananas, de bananes, de patates douces et d’autres produits de consommation de Kashofu, dans la collectivité-chefferie Ntambuka, en territoire d’Idjwi, sont soulagées. Leur métier vient d’être facilité grâce à la mise à leur disposition d’un véhicule qui les aidera à transporter leurs marchandises du port vers les différents endroits où elles écoulent ces produits vivriers. Témoin de cette situation, Egide Kitumaini et Adolphe Debaba.

Cette initiative porte signature de l’association dénommée « Rhuheke Kuguma », ce qui veut dire « Menons ensemble », appuyée financièrement par l’organisation non-gouvernementale « Action Aid« . Cependant, ces commerçantes déplorent le fait que ces mouvements ne pourraient être effectifs qu’en ce moment de saison sèche.

A les en croire, en saison des pluies, l’état des routes, qui laisse largement à désirer, ne permettra pas à ce véhicule de type Land Cruiser d’opérer, en raison des pentes glissantes qui sont fréquentes dans cette entité.

Croisées au centre commercial de Kashara, situé dans le groupement Mpene, certaines femmes louent cette œuvre. Toutefois, « Idjwi est un territoire insulaire, comptant des hommes riches et de grande renommée, mais qui oublient le développement de leur entité », regrettent certaines d’entre elles.

Bien que l’on puisse observer la présence de plusieurs véhicules privés, ainsi que d’autres appartenant à diverses institutions, voilà la première automobile avec carrosserie qui puisse faire la fierté des femmes vendeuses de l’île d’Idjwi, note Debaba Adolphe notre correspondant sur place. Les notables du territoire sont invités à appuyer pareille initiative, car elle épaule les femmes qui transportaient de lourds fardeaux à même le dos, même lorsqu’elles étaient en état de grossesse.

  • Egide Kitumaini

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*