La police attrape trois présumés auteurs dans le meurtre du cambiste Christian Amisi.

Trois présumés bandits qui seraient auteurs du meurtre du cambiste Christian amisi, assassiné jeudi 20 septembre, ont été attrapés par les services du département de renseignements généraux du commissariat provincial de la police du sud-kivu.
Parmi ces personnes figure une femme qui serait détentrice de l’arme utilisée dans le meurtre du cambiste.
Elle serait également, selon  les enquêtes de la police trafiquante des pistolets en provenance d’un pays voisin en complicité avec un agent de l’ordre arrêté en mars dernier et qui croupit en prison pour avoir participé dans l’opération du braquage dont ont été victimes les cambistes en face de la société Kotecha  sur avenue patrice Emery Lumumba.
Ces trois présumés criminels ont été arrêtés en différents coins de la ville de Bukavu.
Au cours d’un entretien avec la presse ce mardi 2 octobre, le commissaire provincial de la police, le général LOUIS SECOND KARAWA  a signalé que la police est parvenue a mettre la main sur ces personnes grâce a la collaboration de la population.
Il a ajouté que les enquêtes continuent pour dénicher leurs complices.
Pour leur part, les familles biologiques et professionnelles du cambiste CHRISTIAN AMISI ont remercié la police pour s’être impliqué avec amour et professionnalisme dans l’enquête du meurtre de leur frère, l’enquête qui a abouti a retrouver ceux-la  supsonnes avoir mis la fin à la vie de leur frère.
Signalons que ces présumés malfrats ont été transférés aux instances supérieures pour la suite du dossier.
Linda M.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*