De la boisson « boa » tue un consommateur à Buhumba

M. Burume Kihindamuko a été trouvé mort dans la matinée d’hier, mercredi 3 octobre 2018, dans une buvette située dans le village Buhumba, groupement Mpene dans la chefferie Ntambuka.
Selon nos sources, cet homme revenait de son champ vers 15 h 00’, mardi 2 octobre. Il en a profité pour joindre ses amis qui étaient en train de consommer des boissons fortement alcoolisées, communément appelée « boa ».

Après quelque temps, ils se sont livrés à une concurrence qui avait pour objet de pointer le plus performants des buveurs, en se basant sur le critère de rapidité. Notre source renseigne que Burume a pris trois bouteilles sans pause. Puis, il ne savait plus marcher. Ivre, cela l’a empêché de regagner son domicile. Ainsi, il s’est allongé à même le sol. Vers deux heures du matin, le propriétaire du bistrot a constaté que son client était sans vie.

Les habitants de Buhumba demandent aux autorités de s’impliquer afin de mettre fin à la commercialisation de cette boisson qui risque de ravager tout le village. Adolphe Debaba, notre point focal, indique que cette boisson rend la peau des consommateurs pâle, et que le corps reste flasque.

Rappelons que cette boisson est fabriquée à base d’un mélange de farine de soja, de sucre et de levure. Certaines personnes pensent d’ailleurs qu’elle est trop alcoolisée et pourrait contenir des substances toxiques nuisibles à la santé.

Egide Kitumaini

2 Comments

  1. Félicitations pour ce travail. Désormais, un médias à tous les attributs fonctionne à Bukavu. Presse écrite, presse orale, presse en ligne, analyses, faits et reportages à temps réel… des images et commentaires objectifs…
    La tâche s’annonce difficile, mais pas impossible!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*