La résolution 1325 au centre d’un débat à Idjwi : plusieurs acteurs s’engagent à promouvoir la paix et les droits de la femme.

Promouvoir la femme, la paix et la sécurité, voilà l’essentiel d’une conférence qui a réuni plusieurs couches de la société civile ce vendredi 12 octobre 2018 à Idjwi. Les organisations de défense des droits des femmes ainsi que des autorités administratives et coutumières se sont réunies afin de réfléchir sur cette question.

Cette rencontre a été animée par une délégation composée des membres de la commission diocésaine justice et paix, CDJP. ‘’Nous avons profité de cette occasion pour parler du code de la famille ainsi que d’autres aspects qui entourent la résolution 1325 du conseil de sécurité des nations unies’’, indique Georgette Nkunzi, animatrice à la Cdjp et activiste œuvrant pour les droits des femmes.

Ce programme a pour but d’accompagner les femmes dont leurs droits sont violés et dont plusieurs cas restent impunis. Une recommandation a été orientée à l’endroit des détenteurs du pouvoir à tous les niveaux : ‘’Offrir aux hommes et aux femmes les mêmes opportunités, les mêmes chances ainsi que les mêmes droits’’. Adolphe Debaba, notre correspondant à Idjwi indique que la rencontre s’est tenue au bureau de la chefferie Ntambuka à idjwi Sud.

  • Egide Kitumaini