Etat des lieux du processus électoral

Malgré les doutes qu’émettent certains acteurs de la société civile sur l’effectivité de l’organisation des élections, le 23 décembre prochain, la Commission électorale nationale indépendante, Ceni, assure qu’elles auront bel et bien lieu, car le calendrier est respecté à la loupe.

Dans une interview qu’il nous accordée ce vendredi 2 novembre 2018, Jean-Claude Mea, acteur de la société civile, est d’avis que la Ceni ne sera pas capable d’organiser ces élections, car plusieurs étapes ne sont pas encore franchies, alors qu’il ne reste que 56 jours avant le jour J.

Du côté de la Ceni, le processus évolue bien. Jean-Claude Zongwe assure que la sensibilisation sur la machine à voter est en cours et atteindra au moins 80 % de la population avant la date des élections.

Il affirme par ailleurs que pour l’instant, les experts de la Ceni sont à Kinshasa pour une formation préparatoire aux élections. Il ajoute que  des formateurs nationaux seront aussi en formation à Bukavu à partir 11 novembre 2018. Selon lui, le matériel aussi arrivera à temps dans l’ensemble des coins et recoins du pays, pour l’organisation de ces élections.

Claudine Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*