Confusion autour de la nomination de membres dans la campagne Shadary

En République démocratique du Congo, diverses personnalités ont été citées comme faisant partie des membres de l’équipe de campagne du dauphin de Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary. Des réactions ont fusé de partout. Toutefois, on note que la présence de membres du gouvernement, entre autres, dans la cellule de coordination de la campagne d’Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du Front commun pour le Congo, Fcc, divise les Sud-Kivutiens.

On se rappelle que samedi 3 novembre dernier, le Front commun pour le Congo a publié une liste provisoire de ces personnes, qui comprend notamment plusieurs personnalités politiques et religieuses, ainsi que des militaires, des policiers et des sportifs, devant battre campagne pour ce candidat du pouvoir à la présidence de la République.

Certains observateurs estiment qu’il est inadmissible, pour un ministre national, un militaire ou un policer, de battre campagne en faveur d’un candidat quelconque. En effet, ces personnalités ne travaillent pas pour le pouvoir, mais pour la population tout entière. A ce niveau, il faut choisir : soit on participe à la campagne, soit on reste membre du gouvernement.

A en croire certaines indiscrétions, il y aurait plusieurs personnalités qui ne souhaitaient pas être citées comme faisant partie de cette équipe de campagne, parce que le parti au pouvoir n’est pas un modèle. Il semblerait qu’en vue de redorer son image de marque, ses membres chercheraient à enrôler des personnalités de renom pour leur campagne.

Christian KIKA

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*