Le 10 décembre, non seulement la Dudh, mais la remise du prix Nobel de la paix au Dr Denis Mukwege

Après lui avoir attribué le prix Nobel de la paix 2018, le Docteur Denis Mukwege sera de plus honoré. Cette fois par la remise officielle de cette médaille qui couronne le succès de ses actions dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

De sources officielles, le Souverain Libre a appris qu’en date du lundi 10 Décembre à 13h00, sera remis le Prix Nobel de la paix au Docteur Denis Mukwege. C’est le comité Nobel qui organise cette solennité qui aura lieu à Oslo, capitale norvégienne. Cette manif correspond à l’anniversaire de soixante et dix ans depuis qu’était signé la déclaration Universelle des Droits de l’Homme, Dudh.

Plusieurs activités sont déjà notées sur l’agenda qui consacre cette grande manifestation d’honneur. C’est notamment l’exposition de différentes activités de la Fondation Panzi, la marche au flambeau, la remise majestueuse du prix Nobel de la paix 2018, un banquet, etc.

De 15h00 à 17h00, il est prévu l’accueil et un repas des compatriotes venus de l’extérieur de la Norvège (France, Belgique, Angleterre, RDC…), dans une grande salle. Un millier d’invités est attendu pour cette cérémonie. Le comité d’organisation locale note déjà plus de sept cents personnes enregistrées et qui viennent des pays précités.

Certains membres de la communauté congolaise vivant en Europe n’ont jusque-là pas reçu d’invitations du Comité Nobel. Cependant, il est recommandé à ceux qui veulent suivre la cérémonie en direct, d’accéder à une autre salle dénommée ‘’Nobel Senter’’ où sera projetée la cérémonie sur écran géant.

Ce moment si riche sur le plan culturel serait une belle particularité d’écouter certains artistes locaux lors du gala. Mais, l’on note déjà à l’agenda, la présence, dans ces festivités, de cinq grands artistes comme Nathalie Makoma, Youssoupha Mabiki, Jean Goubald Kalala, Olivier Tshimanga et Fally Ipupa Nsimba.

Il est prévu une grande marche au flambeau qui partira ‘’d’Oslo Stasjon’’ vers le Grand Hôtel. Ici, plusieurs messages de soutien seront transmis dans le cadre du soutien aux actions entrepris par Mukwege. Il sera de plus, une belle opportunité de saluer le choix du prix Nobel de la paix cette année. Le roi Harald V de la Norvège offrira, par cette occasion un banquet au réparateur des femmes.

Sur le plan sécu, tout est bien préparé, apprend-on. Lors de la soirée de gala prévue à 20h, le comité local indique que ceux qui ne sont pas enregistrés n’auront pas accès à la salle. La sécurité proche du Docteur Mukwege est assurée par le comité Nobel. La police sera aussi déployée sur le lieu afin que tout se passe dans la tranquillité.

Le comité officiel aurait choisi qu’en toute exclusivité, la chaine Al Jazeera relaye les images de cette fête, notamment en ce qui concerne la gestion et l’utilisation des éléments filmés. Tout droit est donc réservé jusqu’à ce point.

La coordination locale prévoit dans son budget, des dépenses estimées à 183 450 Nok. Un montant avoisinant les 21 800 dollars américains, qu’il faudra mobiliser pour la réussite de l’évènement.

Des conférences organisées sur Skype facilitent aussi à coordonner ce grand événement chapeauté par M. Tito et Jules Bahati. A pris part à la dernière réunion, M. Paulusi, président du comité officiel du Dr Mukwege.

Pour rappel, c’est en date du 5 octobre que le prix Nobel de la paix 2018 avait été accordé à Denis Mukwege et Nadia Murad. Ils ont été récompensés pour leurs efforts visant à mettre fin à l’utilisation de la violence sexuelle comme arme de guerre.

Denis Mukwege, 63 ans, « a dédié sa vie à défendre des victimes de violences sexuelles en temps de guerre », a précisé le Comité Nobel, notamment en République démocratique du Congo. Avec son équipe, « il a « sauvé des milliers de patients victimes de tels assauts ».

  • Egide Kitumaini