La pelouse synthétique se fait toujours attendre

C’est initialement le 7 janvier que l’inauguration de la pelouse synthétique au stade de la Concorde de Kadutu devrait avoir lieu. Ses travaux sont actuellement en phase de compactage. Quant au Stade de Bukavu à Nyantende l’arrêt de travaux au complet.

Alors que les yeux de plus d’un supporter sont braqués sur le Stade de la Concorde à Kadutu, attendant patiemment que l’aire de jeu revête d’une nouvelle robe, la réalité est loin de se concrétiser. Les travaux sont suspendus. Les sacs contenant de la pelouse synthétique

sont abandonnés sous le sol à l’intérieur du stade. Selon certains supporters retrouvés à l’extérieur du stade, les ingénieurs attendent que la saison de pluie puisse arriver à son terme, afin de permettre la pose de la pelouse sur l’aire de jeu, pour ensuite reprendre les activités sportives. Itongwa Mwetaminwa rapporte que la date d’inauguration de la pelouse était fixée pour le jeudi 7 janvier. « Personnellement je dirais que les travaux sont suspendus. Il y a deux jours, je ne parviens pas à observer le déroulement normal des travaux. Je déplore la culture de la médiocrité dans le chef de nos responsables sportifs. La plupart des promesses ne se tiennent pas à la date fixée. Chaque fois qu’on essaie d’avancer, il y a des couacs qui surgissent. Les intempéries sont citées comme l’un des éléments qui ont favorisé l’arrêt ou la lenteur des travaux. Vous vous souviendrez que le 19 décembre, le ministre des infrastructures, Adolphe Bizimungu Doli avait reconnu la lenteur des travaux au stade de Kadutu. Il avait affirmé qu’il y a des intempéries qui font à ce qu’en un certain moment, on est obligé de ne pas travailler. Parce qu’estime-t-il, on ne peut pas compacter pendant que le terrain est mouillé. Pendant que les équipes de Bukavu restent bloquées à Goma à cause du retard lié au finissage des travaux au stade de la concorde, les fanatiques des équipes demandent aux ingénieurs chargés d’exécuter ces travaux d’implantation de la pelouse, de finir le plus rapidement possible les travaux au stade de la concorde car le délai  d’inauguration est largement dépassé. Selon Charangabo Moise, le gouvernement provincial devait avoir au moins pitié de ces équipes qui passent plusieurs jours à Goma avec toutes les charges liées au logement et restauration des athlètes et aux soins médicaux. En plus, il s’ajoute la difficulté de certains joueurs à rester dans la ville volcanique pendant qu’ils sont inscrits aux établissements universitaires de la ville de Bukavu. Ces derniers sont contraints à regagner la ville pour des raisons d’études. Cette situation constitue un manque à gagner aux équipes de Bukavu. De son côté Samuel Nshokano va très loin pour évoquer l’état du stade de Bukavu à Nyatende. Selon lui, si au stade de Kadutu l’on a pu constater la lenteur des travaux, au stade de Bukavu en construction à Nyatende, la promesse est loin de se réaliser. Les travaux sont suspendus par manque des moyens financiers. A titre de rappel, lors de sa visite d’inspection à ce lieu public, le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Maître Claude Nyamugabo, avait promu aux amoureux du ballon rond, et cela à mainte reprise, que le stade sera doté d’une pelouse synthétique. Et que son inauguration interviendrait plus tard, soit le 7 janvier 2019. Depuis lors…rien !

Christian Kika

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*