Phénomène Nyawera : une plaie incurable ?

La circulation des piétons et engins roulants sur le tronçon routier Nyawera-Mukukwe est désormais libre. La situation est perceptible après le compactage réalisé sur cette chaussée l’après-midi du mardi 26 Février par la compagnie chinoise de ponts et chausséesZhengwei technique coopération.

Pour certains habitants de Mukukwe rencontrés sur place, la situation reste alarmante. Selon eux, la latérite compactée à cet endroit ne vient qu’augmenter de la boue et créer une mare d’eau boueuse après la pluie.

De son côté, le président du comité syndical du marché de Nyawera estime que l’acte posé par le maire répond tant soit peu aux attentes des piétons et des usagers de ce tronçon. Fabien Binja estime par contre qu’un grand défi reste à relever quant à l’assainissement du marché.

Rappelons que le tronçonNyaweraMukukwe sert de voie de déviation depuis que les travaux de réhabilitation de la route Nyawera- cimetière Ruzizi ont été lancés. C’est dans ce sens que tous ses usagers plaident pour sa remise en forme.

Une désobéissance civile en gestationà Nyawera

Si rien n’est fait jusque lundi 4 mars, aucun vendeur ni vendeuse du marché de Nyawera, ne s’acquittera du paiement de la taxe hebdomadaire liée aux services d’assainissement.

Cette déclaration est du responsable du comité syndical du marché de Nyawera Fabien Binja. Il le fait au cours d’une interview exclusive nous accordée ce 27 février à son bureau. Selon notre source, les petits commerçants œuvrant dans ce marché, ne bénéficient pas de la contrepartie de la taxe payée à la société Agruni Congo quant à l’assainissement du marché.

La société chargée d’assainir le marché et d’évacuer les immondices est reprochée de plusieurs maux à en croire le président syndical.

Un habitant de Mukukwe rencontré derrière le marché de Nyawera signale que ces détritusavaient un déversoir dans le domaine de ce marché situé presqu’au centre de la ville de Bukavu. Malheureusement, l’endroit aurait été vendu, sacrifiant ainsi l’hygiène et l’assainissement dont devait bénéficier les marchands.

Celui-ci souligne que des pistes sont nombreuses pour palier au problème de stockage d’immondices à Nyawera. Malheureusement, aucune politique durable n’est imaginée par les services du maire de la ville quant à ce.

  • IsharaMasirika
  • Egide Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*