Kalehe : Le Président de la République au chevet des victimes de Kalimbi.

Une enveloppe devant couvrir les soins de santé vient d’être remise entre les mains des responsables de familles des victimes du tout récent éboulement de Kalimbi dans le territoire de Kalehe.

Cette assistance est du Chef de l’État  Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Il l’a envoyée aux familles des victimes de l’éboulement qui s’est produit dans le carré minier de Kalimbi, la semaine passée.

L’aide en question consiste à couvrir les soins médicaux des dix personnes blessées et internées dans différentes structures sanitaires de la place. Rappelons que cet éboulement s’est produit le 27 Mars 2019. Celui-ci est survenu dans un puits de cassitérite situé à Kalimbi/Nyabibwe dans le territoire de Kalehe, en province du Sud Kivu. Le bilan provisoire fait état de quatorze morts.

La délégation de la Présidence de la République composée du gouverneur de province ad intérim du  Sud-Kivu, Doli Bizimungu et quelques élus de la circonscription électorale de Kalehe est arrivée sur place le Mardi 2 Avril 2019. L’objectif était de compatir avec les familles des victimes ainsi qu’avec toute la population du centre commercial de Nyabibwe dans le groupement Mbinga-Nord en chefferie de Buhavu.

D’une pierre deux coups pour la délégation

Avant de remettre cette assistance, la délégation a visité un tronçon routier sur ‘’la nationale’’ numéro 2 à l’endroit communément appelé ‘’chez les français’’.  Cet endroit qui est un calvaire pour les usagers depuis plusieurs années sera réhabilité dans les tous prochains jours a appris Valet Chebujongo, membre du club de lecture du Le Souverain Libre. Il signale également la présence à cet endroit en même temps, d’une délégation venue de la présidence de la république pour cette circonstance ainsi que du suivi des avancées des projets des cent jours. Leur présence coïncide également avec l’intervention du chef de l’Etat dans le cadre des mesures d’urgence de ses cent jours à la tête de la République démocratique du Congo. L’Office des Routes était représenté par son directeur provincial. Ce dernier a recommandé que la route soit déviée de treize kilomètres  du côté du lac Kivu afin de contrer les érosions intempestives sur cet endroit. Certains habitants du centre de Nyabibwe pensent que la présence des officiels dans leur milieu augure déjà  d’un bon signe pour le développement. Leur territoire a assisté impuissamment à l’abandon des dirigeants de la mandature passée. Delphin Birimbi, président de la société civile, antenne de Mbinga-Nord plaide pour une itinérance régulière des officiels afin de toucher du doigt la réalité du terrain.

  • Egide Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*