Enfin une issue à l’Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu!

Les étudiants de l’Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu ne sont pas d’accord avec le surplus de frais. Les montants viennent d’être affichés par les autorités de cette institution.

Les étudiants de la 1ère et de la 2ème année de graduat devront ajouter respectivement 125 dollars américains sur les 301 760 francs congolais déjà payés. Ceux de la troisième année de Graduat et de la Deuxième Licence paieront 150 dollars   après avoir déboursé 370 000 francs congolais et ceux de la 1ère licence ajouteront 135 dollars sur les 315 000 francs congolais.

Ces frais sont des ajouts au frais académiques qui jadis étaient payés en franc congolais au taux de 920 francs congolais pour un dollar américain.

« …nous ne sommes pas d’accord avec ces prix-là... » Ce sont les mots qui sortent de la bouche des étudiants de l’Isp-Bukavu. Les étudiants se disent surpris par cette décision, car  ils avaient proposé au comité de gestion de majorer le montant  mais dans l’intervalle de 30 à 70 dollars américains.  Qui fixe le frais à payer à l’Isp ?

Le comité de gestion reste muet, il ne s’est pas prononcé sur ce sujet. Qu’en est-il de la responsabilité du gouvernement congolais dans tout ça ? Une fois de plus ce sont les étudiants qui paieront les compensations que l’Etat avait promises.

Cette décision d’augmenter les frais académiques a été prise lors d’une réunion de conseil de l’Institut Supérieur Pédagogique, ISP. Elle portait sur la recherche des voies de sortie de la crise qui secoue actuellement l’Isp-Bukavu.

Selon le communiqué affiché à l’Isp, les frais sont ainsi répartis pour sauver cette année académique à l’Isp.

Et si les étudiants décidaient de ne pas payer ces frais ajoutés, quel sera l’avenir de l’Isp-Bukavu ?

 

Georges U. Kitoka

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*