Le bilan du naufrage ne cesse de s’alourdir

Jusque dans la mi-journée de ce 18 avril, un bilan provisoire de 151 victimes est établi suite à l’incident malheureux qui a frappé les régions de Mukwija, Buzi, Minova et Kalehe.

Parmi ces victimes, seules 104 personnes ont déjà été recensées. Les noms de toutes ces personnes sont donc disponibles. Deux femmes dont l’une enceinte et un bébé d’environ un an figurent sur la liste des 8 corps sans vie qui ont déjà été repêchés. Les rescapés de ce naufrage sont au nombre de 37.

Selon une source sur place, le manifeste n’est pas encore trouvé. Les services habilités qui détiennent des postes à Kituku n’ont pas voulu éclairer la lanterne de la population quant à ce.

Entretemps, les équipes des plongeurs sondent encore le lac Kivu à la recherche des naufragés. Les recherches restent donc en cours pour repêcher d’autres corps des victimes.

Un lever de deuil collectif est prévu en leur mémoire dans la matinée du vendredi 19 avril 2019. Les cérémonies d’hommage débuteront à neuf heures précises, heure de Bukavu .

La plupart de ces  personnes qui ont perdu la vie suite au chavirement survenu dans la soirée du lundi 15 avril font un commerce de survie.

Aux environs de midi, Félix Tshisekedi est arrivé à Kalehe pour compatir avec les habitants de ce territoire de la province du Sud-Kivu. Ce dernier a promis la construction de quatre ports territoriaux et la réhabilitation de la route de Goma. Il a également mis 1000 gilets de sauvetage à la disposition des armateurs. Selon ses dires, Kalehe sera doté d’un bateau moderne afin d’éviter que ce genre des drames ne se reproduisent. Les familles des victimes ont bénéficié d’une enveloppe de la part de l’État Congolais. La population en a profité pour demander la poursuite en justice du propriétaire de la pirogue motorisée.

Le gouvernement provincial y est représenté par le gouverneur à l’intérim Bizimungu Doli accompagné par une délégation de l’Assemblée Provinciale.

La journée du 15 avril est désormais une journée de deuil national en mémoire des compatriotes qui ont été avalés par les eaux du Lac Kivu.

  • Arlette Boroto

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*