Un policier et cinq dames blessés dans la soirée dansante d’un mariage

l'endroit où était assis le policier

Une grenade explose dans la salle « Maman Esthétique » à Nguba dans la ville de Bukavu. Le policier de garde et cinq dames convives sont grièvement blessés. La fête tourne au drame.

Longue file d’invités et chaleureuses accolades à l’entrée, musique bruyante dans la salle, la soirée dansante s’annonce avec somptueuse, ce dimanche 02 septembre 2019 dans la salle Esthétique.

Aux environs de 19 heures, des cambrioleurs attaquent, hélas, la responsable de la salle Esthétique, une certaine Yvette Masudi, plus connue sous le pseudonyme de Maman Esthétique.  Le  policier de garde, Papy Kasindi du Groupe Mobile d’Intervention (Gmi) voit des suspects et leur barre le passage. Ces cambrioleurs dégainent une grenade et la jettent dans la salle. Cet agent de l’ordre et cinq dames sont blessés grièvement. Les convives jouent au sauve-qui-peut et se dispersent dans tous les sens.  La fête tourne au drame.

« La  patronne habite les hauts niveaux du bâtiment. Elle était certainement la cible de ces malfrats. Ils ont tenté de menacer la porte alors que je supervise le déroulement de la soirée dansante. Les antivols ne leur ont pas permis d’entrer. Plusieurs personnes sont parties trop tôt. Elles avaient peur de tomber dans une autre embuscade. Certains étaient blessés, d’autres étaient en colère »,  explique le gérant des lieux, Faustin Saidi. Selon lui, le gouvernement devrait se saisir de cet acte de terrorisme et  renforcer la sécurité. Il craint que la même mauvaise aventure ne se reproduise dans d’autres places ou infrastructures  publiques.

Saidi ajoute que le policier Papy Kasindi est interné dans une institution médicale pour des soins appropriés.

Joëlle Bufole

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*