Des jeunes « POMBA SOLUTION » exigent la libération de leurs camarades

Les activités à Essence-major-Vangu sont paralysées. La route qui mène vers Panzi est bloquée.Les véhicules et les motos ne passent pas.

Deux jeunes du mouvement citoyen « Pomba solution » sont arrêtés dans la soirée du  mardi 05 novembre.

Pour manifester leur mécontentement, certains jeunes  brûlent des pneus sur la route nationale numéro 5 au niveau de l’essence. Ils clament l’innocence de leurs camarades accusés de meurtre d’une personne dans cette partie de la ville de Bukavu. D’après eux, ils se trouvaient juste au mauvais endroit et au mauvais moment lors de la  descente de la police.

Robert Njangala du  mouvement Sajecek force vive pour la paix explique que, des plaidoyers ont commencé depuis hier soir pour demander leur libération.« Nous sommes partis voir la police quand nous avons été informés que certains jeunes du quartier ont été arrêtés. Heureusement ce matin le général de la police  les a libérés », explique-t-il.

Il en appelle cependant aux jeunes de faire preuve de retenu, de collaborer avec les forces de l’ordre et de ne pas s’attaquer aux biens publics.

Suite aux barricades sur la route essence,  Les élèves d’une école de Panzi n’ont pas eu de passage pour aller au cours et sont rentrés à la maison. Certains étudiants de l’Université évangélique en Afrique ont fait les pieds pour arriver à  leur université.

Joëlle Bufole

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*