BUKAVU : Des manifestants exigent la réhabilitation de la route menant à Shabunda

La police nationale congolaise a dispersé, ce mardi 18 février 2020, la marche des ressortissants du territoire de Shabunda vivant à Bukavu. La manifestation est partie du rond point Major Vangu à l’Essence. Elle devrait se terminer à l’hémicycle de l’assemblée provinciale et au cabinet du gouverneur du Sud-Kivu, à Nyamoma La Botte dans la commune d’Ibanda.

Les agents de l’ordre ont dispersé la marche au niveau de la banque Rawbank, non loin de Feu rouge, sur l’avenue Lumumba. Les ressortissants de Shabunda tenaient à remettre des mémorandums à l’assemblée et au gouvernorat. Et ce, pour exiger les travaux de réhabilitation de la route Bukavu – Burhale – Shabunda tel que promis par le chef de l’Etat dans son  programme de 100 jours.

Selon le notable de Shabunda, Drid Bampa, certaines personnes ont détourné les fonds alloués à ce vaste chantier routier. Les denrées alimentaires et articles divers coûtent les yeux de la tête dans le territoire de Shabunda enclavé. Un verre de sel revient actuellement à 2 500 francs congolais, à cause de l’impraticabilité de cette route.

Ces manifestants ressortissants du territoire de Shabunda que la police venait de disperser, se sont dirigés au bureau de la coordination de la société civile du Sud-Kivu. Une délégation de 5 personnes devrait être formée pour aller déposer leurs mémorandums à l’assemblée provinciale et au gouvernorat du Sud-Kivu.

Claude Musengero

 

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*