BUKAVU :Les travaux de la construction des bâtiments définitifs à Ruzizi 1er coûtent plus de 3 millions de dollars. Le chantier va durer 18 mois, soit une année et demie.

Les bâtiments définitifs et modernisés vont diminuer les tracasseries envers les migrants et maximiser les recettes de la province.

C’est l’essentiel du discours que le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje, a prononcé, hier jeudi 20 février 2020, lors de la pose de la première pierre,  pour lancer officiellement  la construction de ces immeubles, au poste frontalier de Ruzizi 1er.

Le gouverneur a indiqué  les  services autorisés à fonctionner  à cette frontière sont          la direction générale de migration,  DGM,  de la direction générale des douanes et accises, DGRAD, de l’Office congolais de contrôle, OCC, la Direction générale de douane et Accise DGDA, et du  programme national de l’hygiène aux frontières  PNHF.

Et cela,  sans compte le  service de quarantaine animale et végétale,  SQAV  ainsi que la police des frontières.

Le coordonateur provincial du projet de facilitation du commerce transfrontalier, PFCGL Sud-Kivu, Célestin Buchekuderwa , rassure que les innovations, qui seront installées au  poste frontalier de Ruzizi 1er, permettront   d’améliorer les conditions de traversée  des petits commerçants et le flux migratoire.

Les bâtiments définitifs et modernisés de Ruzizi 1er seront de deux niveaux.

Ils auront un parking moderne, un pont bascule et un entrepôt.

L’entreprise China First Highway Engineering Company exécute les travaux pour une durée de 18 mois.

Le chantier coûte  plus de 3 millions de dollars américains.

 

 Claudine Kitumaini

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*