Bukavu :Le Caucus des femmes prêche la masculinité positive

A partir du 8 mars 2020 et tout au long de ce mois, Le Caucus des femmes congolaises part en croisade dans les territoires de la province du Sud-Kivu.
L’ordre de cette mission est de sensibiliser les hommes et les femmes des milieux ruraux sur la masculinité positive et de vulgariser les lois.
La coordinatrice du caucus des femmes congolaises, Solange Lwashiga , explique que la masculinité positive est une approche, pour faire comprendre aux hommes qu’être qu’ être homme ce n’est pas exercer la force contre une femme.
Ce n’est pas aussi s’accaparer de tous les pouvoirs au détriment de la femme qui est aussi un être humain.
Cette masculine positive pousse les hommes à servir de modèle de protection des droits des femmes, en commençant dans leurs ménages.
« Lorsqu’on essaye de leur expliquer et les mettre devant le contexte de la masculinité négative, ils se remettent en cause et changent », se dit-elle satisfaite.
La coordinatrice du Caucus des femmes congolaises affirme que son organisation continue à mener des plaidoyers auprès des autorités pour que les femmes puissent occuper des postes dans les instances de prise des décisions.
Pour elle, deux femmes ministres ne suffisent dans le gouvernement provincial de Théo Ngwabidje au Sud-Kivu.

Claudine Kitumaini

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*