Rd Congo Ntaganda en phase d’appel à la CPI

Les journalistes de la ville de Bukavu échangent avec le responsable de la sensibilisation au sein de la cour pénale internationale en Rd Congo, Cpi.

C’est pour répondre aux préoccupations des journalistes de Bukavu sur la cour pénale internationale, Cpi, ses activités et ses différentes affaires en cours.

Cette rencontre s’est tenue ce jeudi 5 mars 2020 à l’Ecole Technique de Journalisme, ETJ, sur l’avenue Lumumba à Nyawera dans la commune d’Ibanda.

Patrick Tshibuyi, responsable de la sensibilisation au sein de la CPI en Rd Congo, explique que cette rencontre permet aussi d’éclaircir les professionnels de la plume et du micro sur le fonctionnement de la CPI et faire état de l’évolution des dossiers ou affaires  dans la situation en Rd Congo.

« Il est important que les journalistes soient informés régulièrement sur le travail que fait la CPI en général et ses activités dans les différentes affaires qui relèvent de la situation en Rd Congo devant la CPI en particulier », a-t-il expliqué.

Pour Patrick Tshibuyi, beaucoup de décisions judiciaires ont été rendues dans différentes affaires notamment les affaires des crimes commis en Rd Congo.

Thomas Lubanga, Germain Katanga, Mathieu Ngudjolo, Bosco Ntaganda étaient à la barre, et certains d’entre eux sont en train de purger de leur peine.

Joëlle Bufole

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*