Bukavu : Circulation difficile entre les communes d’Ibanda et de Kadutu

Des jeunes mettent de sacs remplis de sable à l’embouchure du collecteur Kawa avec le lac Kivu pour ériger une digue, un petit pont de fortune, au marché Bondeko dans la commune de Kadutu,  en dessous de celui du Feu rouge dans la commune d’Ibanda. Ces jeunes exigent 200 francs congolais à tout passant. Ceux qui n’ont pas de l’argent, passent dans l’eau.

Le pont en bois qui reliait les deux rives de la Kawa, est cassé depuis le début de cette année 2020. Il y a des risques. Une habitante du milieu affirme s’être blessé la jambe, la semaine passée. Elle a glissé et tombé dans l’eau alors qu’elle se rendait acheter des vivres au marché Bondeko. Cette dame paie désormais 200 francs pour toute traversée.

Le chef du quartier Ndendere, Albert  Nyagaza, dit ne pas être informé de l’agent exigé pour traverser la Kawa à cet endroit. D’après lui, le quartier sait que le pont en bois s’est cassé et les gens se cotisent pour rétablir la bonne circulation. Albert Nyagaza promet de s’impliquer pour décourager la mauvaise volonté de ces jeunes.

Ce chef du quartier Ndendere compte sur le concours la commune d’Ibanda pour réhabiliter ce pont sur la Kawa.

Claude Musengero

 

 

 

 

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*