Sud-Kivu : le gouvernement provincial prêt à affronter le Covid-19

Le gouvernement provincial annonce être prêt à lutter contre le coronavirus et  d’assurer la prise en  charge de  cas éventuels de cette pandémie.

Des personnes venant des pays infectés par ce virus sont directement mises en isolement et observer pendant 14 jours par les équipes techniques médicales.

Cette précision emmène du ministre provincial de la santé,  Cosmos Bishisha au cours d’une interview accordée à la presse locale  dans la soirée de ce lundi 16 Mars 2020.

Selon lui, des mesures sont prises pour les entrées. Le gouvernement national a donné  les directives de gérer les personnes  qui viennent de pays infectés par le coronavirus, comme c’était pour le cas de la maladie à virus Ebola.

Cosmos Bishisha  note que deux catégories  des personnes venant des pays infectés  doivent être suivi.

Il s’agit  d’abord des personnes qui présentent des signes de la  maladie.  Ces dernières   sont mises directement en quarantaine. En suite celles qui ne sont pas malades mais  qui doivent êtres isolées et observées.

« Nos équipes techniques, la partie médicale, doit accompagner la personne jusque là où elle veut résider .Si elle veut aller à l’hôtel, elle n’est pas autorisée de sortir de l’hôtel ni de sa chambre. Et toutes les interventions seront contrôlées  par nos équipes jusqu’à l’épuisement de 14 jours. Apres ce délai, elle peut être maintenant libre  d’exercer ses activités dans la communauté. Mais lorsque la personne présente un signe elle est automatiquement mise en quarantaine  pour un centre d’isolement. Là,  on va procéder au prélèvement des échantillons. Après ce test on peut ou ne pas être relâché sur base des résultats du  laboratoire » explique le ministre provincial de la santé Cosmos Bishisha.

Le gouvernement provincial a tenue une réunion dans la même soirée d’hier pour définir les mesures a prendre, pour protéger les petits commerçants transfrontaliers qui s’approvisionnent en vivre au Rwanda.

Cosmos Bishisha appelle la population à observer les règles de base. Il demande  également aux parents d’apprendre aux enfants les gestes  à adapter au quotidien pour éviter la propagation du virus.

Claudine Kitumaini

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*