Sud-kivu : le gouvernement provincial ramène les sujets Burundais dans leur pays

1623 sujets  Burundais  qui séjournaient sur le sol congolais en situation irrégulière viennent d’être embraqués pour chez eux.

Ils ont quitté le port Mbiza à Bukavu cet après-midi. Cet ensemble constitué des hommes, des femmes et des enfants a pris la direction d’Uvira. A travers le port Kavimvira, ils  pourront entrer au Burundi, leur pays d’origine.

Parmi eux, 1561 sont venus de Goma au Nord-Kivu le matin de ce Mardi 17 Mars. 62 autres vivaient clandestinement dans différents coins de la ville de Bukavu.  Ils se sont joints à leurs compatriotes  pour retourner dans  leur pays d’origine. Plus de la moitié est constituée des femmes. On y retrouve également des vieilles  femmes.

Quatre parmi eux qui se sont présentés  après  embarquement, ne sont pas partis. Les services de la direction générale des migrations tailleront un  programme spécifique afin qu’ils rejoignent les leurs si tôt.

Présent  au port Mbiza, le vice-gouverneur de la province du Sud-Kivu Marc Malago Kashekere a loué la bravoure des services de sécurité qui ont procédé à cet embarquement. Le vice-gouverneur  signale qu’il n’y a rien d’inquiétant car tout s’est passé avec  assurance.   Il rassure que toute les mesures de sécurité sont prises pour le déplacement  de ces éléments  burundais de Bukavu à Uvira.

Sur le plan sanitaire, notons qu’avant d’être embarqué, chaque individu  était soumis au contrôle organisé par la DGM. Et pour lutter contre des maladies infectieuses, notamment la Corona virus, leur température était prélevée.

Le grand absent de ce rendez-vous serait la commission nationale des réfugiées CNR,  et le Haut-commissariat pour les réfugiées  HCR. Plusieurs questions par ailleurs restent pendantes quant à la présence des membres de cette secte au Sud Kivu et au Nord Kivu.

 Ishara Masirika

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*