Sud-Kivu : Le gouvernement congolais finit par rapatrier les sujets Burundais

Mille et une question dans le chef de certains congolais quant à la présence des troupes étrangères sur leur sol.

1628 Burundais viennent de traverser la frontière de Kavimvira vers Uvira, pour retourner dans leur pays d’origine.

C’était ce Mercredi 18 mars aux environs de 9 heures et demi.

1561 sont venus, hier mardi 17 mars de Goma pour Bukavu par bateau.

62 qui vivaient à Bukavu, se sont joints au groupe. Les autorités congolaises ont décidé de retourner dans leur pays, ces Burundais qui séjournaient irrégulièrement en Rd Congo, sans document migratoire à jour.

Non loin de là, la présence des sujets Burundais sur le sol congolais dans des circonstances non élucidées, inquiète plus d’un congolais.

Certains Bukaviens veulent  savoir les familles d’accueil qui recevraient et prendraient en charge plus de 1600 personnes.

D’autres se posent mille et une question sur la motivation, les raisons cachées de ce déplacement massif, de cette invasion de la Rd Congo.

Pour le coordonnateur de l’Initiative Congolaise pour la Justice et la Paix, ICJP, Raphael Wakenge, le gouvernement  congolais doit éclairer l’opinion et prendre ses responsabilités.

La Direction Générale de Migration, DGM, la commission nationale des réfugiés, CNR, et autres services de renseignement ne manquent pas des informations quant à ce.

« Nous commençons à douter de la capacité de nos services de renseignement parce qu’ils doivent être interrogés. Nous sommes sûrs qu’ils ont des informations par rapport à cette situation», s’inquiète  Raphael Wakenge.

Le coordonnateur de l’Icjp rappelle que des sujets Burundais de la secte Erebiya s’étaient installés, il y a environ trois ans sur le sol congolais vers Kamanyola, dans le territoire de Walungu.

Ishara Masirika

 

 

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*