Sud-Kivu L’hôpital « Sifa Mahanya » se réveille pour contrer le Coronavirus

Après plusieurs années d’abandon ou d’oubli, l’hôpital « Sifa Mahanya » se réveille à Makobola dans le territoire de Fizi pour lutter contre le coronavirus. Le président honoraire de la RDC prend le taureau par les cornes, quelques pays voisins étant déjà affectés. La population de la zone de santé de Nundu reste réticente.

Le président honoraire de la RDC et sénateur à vie, Joseph Kabila, vient de disponibiliser son hôpital privé dénommé Sifa Mahanya, du nom de sa mère, pour renforcer la lutte contre  la pandémie du coronavirus. L’information émane d’un communiqué du gouverneur de la province du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje. Elle est reprise, depuis hier dimanche 5 avril,  en boucle dans les organes de presse et les médias sociaux.

Construit avec les fonds propres de Joseph Kabila, ces infrastructures modernes sont situées à Makobola dans le territoire de Fizi. Les rebelles du Rassemblement congolais pour la démocratie (Rcd) avaient fusillé ou brûlé vifs plus de 700 voire 1 000 habitants dans cette localité. La population de la zone de santé de Nundu reste ainsi réticente envers toute initiative de ceux qui lui rappellent ce cauchemar.

« Ce don vient contribuer à la réduction de la propagation de la pandémie qui ravage le monde. Cet hôpital d’une capacité d’accueil de 63 lits est mis à la disposition du comité provincial de la riposte contre le Covid-19 afin d’aider la population », écrit le gouverneur Ngwabidje dans son communiqué.

L’institution sanitaire est située à environ 25 kilomètres au Sud de la ville d’Uvira. Elle manque d’eau potable et n’est pas connectée au réseau de la Société nationale d’électricité (Snel). Elle n’a jamais fonctionné depuis son érection vers les années 2013-2014. Plusieurs tentatives de raccordement d’eau et d’électricité ont été essayés mais sans succès.

Des sources locales évoquent l’inaccessibilité de cet hôpital par voie terrestre. Des gros bourbiers rendent impraticables bon nombre des tronçons de la route nationale n°5 dans le territoire de Fizi. Il faudrait prendre une pirogue et passer par le lac Tanganyika pour contourner les escarpements de Luanga.

« L’eau et l’électricité sont déjà installés dans ces bâtiments de trois niveaux qui abrite entre autres un centre mère et enfant d’après l’esprit du donateur », assure le fils du terroir, Lubunga Byaombe, ajoutant que son inauguration devrait intervenir dans quelques jours.

Compte tenu de l’urgence, l’autorité morale du Front commun pour le Congo (Fcc) a décidé de mettre le bijou à la disposition de la population du Sud Kivu. L’idée maitresse est de combattre le virus à couronne. Dans les territoires d’Uvira et de Fizi qui sont frontaliers au Burundi et à la Tanzanie déjà contaminés par le Covid 19.  Le gouverneur Théo Ngwabidje invite les communautés directement bénéficiaires  à emboiter les pas à Joseph Kabila pour que ce virus ravageur soit vaincu de la même manière que la maladie à virus Ebola a été vaincu au Sud Kivu.

  • Egide Kitumaini

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*