Un grand mur pour éviter la cassure de la route nationale n° 2 à Bukavu

Un mur de soutènement en béton armé  est en train d’être construit à ce  niveau pour arrêter la grosse tête d’érosion, avant la prochaine saison des pluies. C’est en aval de cette route, du côté donnant sur l’Institut supérieur de développement rural (Isdr).

L’ingénieur de l’Office des routes, Yves Kikunda,   supervise les travaux. « Ce mur de soutènement  aura une hauteur  de  17 mètres. Un pont est déjà construit en amont de la route, du côté de la pente menant à l’Institut Technique Fundi Maendeleo (Itfm).  Cet ouvrage sert de déviation aux véhicules, pour éviter l’affaissement du tronçon », décrit-il son chantier.

L’ingénieur Kikunda craint que les actuelles averses n’handicapent le bon déroulement des travaux qui sont déjà exécutés à 20%. Selon lui, il faudra profiter de la saison sèche pour avancer.

Ces travaux de stabilisation des érosions sur la route nationale numéro 2 en deçà du lycée Wima ont débuté en février 2020. Ils devraient durer 4 mois, si l’on ne tient pas compte des pluies. L’Office des routes exécute ce chantier que le  Fonds national d’entretien routier (Foner) finance.

Claude Musengero

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*