Tous les enseignants sont payés, sauf les nouvelles unités

La journée nationale de l’enseignement, sera célébrée, demain jeudi 30 avril, dans une profonde méditation, suite au confinement et à la problématique de la paie des enseignants.
Le ministère provincial de l’éducation annonce un discours de circonstance. Un discours qui ne sera pas prononcé en public. Les attroupements de plus de 20 personnes sont interdits dans le cadre de la prévention de la propagation du coronavirus. La ministre provinciale s’exprimera certainement à travers les ondes des radios et les écrans des téléviseurs.
Bon nombre d’enseignants se morfondent. Ils se disent fatigués de devoir passer des journées entières à la maison. Ils tournent les pouces, affamés et désemparés, au lieu de se défouler si pas se divertir devant le tableau noir et les élèves.
« Le confinement ne dédouane pas le gouvernement qui n’honore pas ses promesses des salaires plus décents », s’écrie David Cikuru, enseignant au Complexe scolaire Espoir 2 dans la commune d’Ibanda.
Le service de contrôle et de paie des enseignants (Secope) renseigne que le problème des enseignants non payés est résolu. Il reste celui des enseignants nouvelles unités que les autorités nationales examinent.

Ishara Masirika

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*