Des voyous cassent les vaccins des nourrissons à Nguba

Des habitants de Nguba sont debout, en furie, dans la matinée de ce lundi 3 mai 2020, autour du centre local de santé, en deçà du marché Feu vert. Des mamans, ahuries, sont assises sur des bancs. Elles bercent leurs bébés dans les bras, l’air très fâché. Des voyous, des soit disant Pomba Solution, viennent de casser les flacons des vaccins de routine que les enfants doivent recevoir.
Selon deux prestataires de santé trouvés dans le centre, des délégués du ministère provincial et de la direction provinciale de la santé étaient attendus pour régler le différend entre le centre de santé de Nguba et la Croix rouge. D’après eux, la Croix Rouge veut faire louer ou vendre cet immeuble de l’Etat à un particulier.
Le vendredi 1er mai 2020, les habitants de Nguba faisaient la file indienne à ce centre, pour signer une pétition à adresser au gouverneur de la province du Sud-Kivu. Des papiers collés sur les murs de l’immeuble dévoilent l’objet de la pétition. Cette maison n’est pas à vendre.
Le président du comité de santé de Nguba, David Kafunzi brandissait entre autres un contrat de partenariat signé, en 2015, entre la Croix Rouge RDC Sud-Kivu représentée par son président Désiré Yuma, et l’équipe médicale du Congo, représentée par le docteur Idelphonse Bashibirira. Aux termes de l’article 2 de ce contrat, l’équipe médicale du Congo s’engage à assister la Croix Rouge Sud-Kivu sur le plan financier mensuellement avec un montant de 100 dollars pour son fonctionnement et loyer de son bâtiment.

Dieudonné Malekera

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*