L’exploitation artisanale des minerais tue trois creuseurs à Kamituga

Trois exploitants artisanaux des minerais meurent dans des puits en moins de 48 heures.

Les creuseurs Mukamba et Lusangi viennent, le vendredi 22 mai vers minuit,  de mourir asphyxiés dans un puits sur le site Mongali.  Les deux corps sont gardés à la morgue de l’hôpital général de Kamituga.  Les familles des victimes et celle du propriétaire, le PDG Paulin, négocient puis s’accordent sur des compromis.

Le jeudi 21 mai, le corps d’un autre exploitant artisanal des minerais a été inhumé dans la ville de Kamituga. Yamungulu a rendu l’âme, dans l’après-midi du mercredi 20 mai,  étouffé et asphyxié dans un éboulement de terre  survenu dans puits sur le site appelé Detroit. Il  construisait des échafaudages en bois dans ce puits minier.

 

Urbain Basubi

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*