Bukavu : une soixantaine des maisons attaquées à Kadutu.

Des hommes armés et non autrement identifiés viennent de mener 59 opérations criminelles, depuis le début de cette année 2020.
Et cette recrudescence de linsécurité risque de continuer de saggraver si lon ny prend pas garde.
Bilan et cri dalarme de la Société civile.
Le président de la société civile Kadutu, Hypocrate Marume, note que les éléments de la Police nationale congolaise, PNC, ne sont intervenus que dans 6 de 59 cas répertoriés.
Selon lui, ces attaques ont tué 6 personnes et blessé une dizaine.
Le quartier Mosala est, cette année, particulièrement la cible des bandits.
Ces malfrats opèrent souvent dans les premières heures de la nuit, entre 19 et 21 heures.
Le dernier cas date de la nuit du vendredi 22 au samedi 23 mai, des voleurs à main armée ont pillé deux boutiques et un kiosque de vente des cartes dappel, un publiphone dans le langage bukavien.
Ils ont tiré plusieurs balles en lair et se sont évaporés dans la nature, dans lobscurité de la nuit.

Christian Kika

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*