Un corps sans vue retrouvé au bassin de natation du Collège Alfajiri

Spectacle macabre et poignant, dans l’avant midi de ce mardi 2 juin,  au bassin du Collège Alfajiri sur l’avenue Semuliki dans la commune d’Ibanda. Un corps sans vie flotte sur le lac Kivu.

La dépouille d’un jeune homme, apparemment âgé  d’une vingtaine d’années, allongée sur le dos, barbiche au bout du menton, regarde le soleil qu’elle ne voit pas et ne reverra plus. Les lèvres  du corps sont  blessées, pleines de sang et gonflent.

L’oreille gauche est à moitié coupée. « Des passants ont découvert  cette dépouille à cet endroit, très tôt le matin. Cet homme a été tué ailleurs et son corps a été jeté au bassin du collège Alfajiri. Le corps d’un noyé ne s’allonge pas en position dorsale.  Il le fait toujours dans une position ventrale, le visage regardant en bas, dans l’eau », explique le chef de l’avenue Semuliki, Mibaraka Kalumuna, le visage renfrogné.

Un Opj de la Police nationale congolais (Pnc) passe pour dresser un procès verbal de constat. Le chef du quartier Nyalukemba, Déo Kurasa, assure que les secouristes de la Croix Rouge sont en route. « Ils viennent ramasser le corps et l’amener à la morgue de l’hôpital général de Bukavu », affirme-t-il.

 

Dieudonné Malekera

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*