Un policier ivre et deux migrants clandestins écroués au commissariat de la Place Mulamba

La vingtaine des cadres de base portent des chasubles en couleurs verte et noire et échangent devant le sous commissariat de la Police  nationale congolaise (Pnc)  situé à la Place Mulamba.  Ils sont déterminés à aller traquer les contrevenants et les perturbateurs du confinement dans le quartier Nyalukemba.

« Trois personnes sont déjà écrouées dans les cahots de ce sous commissariat. Un  policier ivre vient de tirer des balles à Feu Vert à Nguba. La hiérarchie de la PNC va s’occuper de cet agent de l’ordre.  Il y a aussi deux jeunes gens qui ont traversé la rivière Ruzizi,  vers 23 heures, au niveau du  poste frontalier dit Ruzizi 3. L’un est Congolais et l’autre est un Rwandais vivant irrégulièrement à Bukavu. Ces  gens devraient être mis en quarantaine, comme le prévoient les mesures de lutte contre la propagation de la covid 19 », martèle le chef du quartier Nyalukemba, Déo Kurasa.

 

Claudine Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*