Le chantier du poste frontalier Ruzizi 1er risque de ne pas respecter le délai imparti

La construction des bâtiments définitifs et modernes au poste frontalier Ruzizi 1er risque de ne pas respecter le délai imparti et fixé à décembre 2020.
Les bâtiments provisoires n’existent plus. Leur ancien emplacement est clôturé par des tôles. Il est terrassé et implanté mais le chantier semble tourner au ralenti.

Le chef de division de commerce, Corneille Mukamba, demande à l’entreprise qui effectue les travaux de fournir d’avantage d’efforts pour faire avancer le chantier pour que le délai convenu soit respecte malgré la pandémie du coronavirus.
Le projet de facilitation de commerce dans la région de grands lacs (Pfcgl) vient de tenir une réunion pour évaluer ses activités du deuxième trimestre 2020. Cétait ce jeudi 18 juin dans les bureaux de sa direction provinciale du Sud-Kivu, situé à Nyamoma La Botte dans la commune d’Ibanda. Le Pfcgl visite, le mardi 23 juin, le chantier de la construction des bâtiments définitifs et modernes au poste frontalier de Ruzizi 1er.

Claudine Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*