Insécurité : Le gouvernement interdit les motos et oublie les véhicules louches

Le ministre provincial de l’intérieur, Lwabanji Lwasi Ngabo, interdit, à travers un communiqué de presse,  les motards de circuler pendant la nuit, de 22 heures à 6 heures du matin. Il justifie sa décision par la recrudescence de l’insécurité dans la ville de Bukavu et certaines localités du Sud-Kivu. « Plusieurs criminels utilisent souvent la moto pour opérer », écrit-il.

Le président de la société civile Kadutu, Hippocrate Marume,  trouve cette  mesure discriminatoire. D’après lui, les criminels opèrent aussi avec des véhicules sans plaques d’immatriculation et aux vitres teintés ou fumées.

Les  cas d’insécurité sont devenus, depuis un certain temps,  monnaie courante dans la ville de Bukavu et la province du Sud-Kivu.  Les services de l’ordre  interviennent souvent avec un grand retard.

Georges Kitoka

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*