Bukavu La Ndsci dénonce des querelles et chamailleries au sommet de l’Etat congolais

La Nouvelle dynamique de la société civile (Ndsci) vient d’organiser, ce vendredi 14 août, une grande marche pacifique à Bukavu. Grande marche parce que des membres du parti politique Alliance pour le renouveau du Congo, ARC en sigle, représenté par Christopher Safari, des enseignants des écoles publiques, des habitants de Mbobero et d’autres acteurs de la société civile y ont pris part.

D’après le président national de la Ndsci, Jean Chrysostome Kijana, il est temps de décrier et condamner les querelles interminables et chamailleries entre les dirigeants au sommet de l’Etat. « C’est une manifestation de déception et de colère. Notre mémorandum s’est adressé au chef de l’état, Félix Antoine Tshisekedi. Nous avons voulu lui dire que son slogan se résume dans ce qu’on appelle le peuple d’abord.  Mais ce peuple d’abord semble ignorer depuis un certain temps, sacrifier au profit des intérêts de positionnement et de bénéfice d’égoïsme entre les acteurs politiques», affirme-t-il imperturbable.

La marche est partie de la place Monseigneur Munzihirwa à Nyawera jusqu’au gouvernorat de la province du Sud-Kivu à Nyamoma La botte dans la commune d’Ibanda. Les manifestants ont remis leur cahier des charges au directeur adjoint du cabinet du gouverneur du Sud-Kivu, Maître Daniel Lwaboshi.

Celui-ci a promis de le faire parvenir  à qui de droit.

Joëlle Bufole

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*