Les mouvements citoyens veulent voir le docteur Denis Mukwege en sécurité.

La masse des militants du mouvement citoyen Réveil des indignés bravent un soleil caniculaire de ce jeudi 3 septembre et effectuent  une démonstration de force.  10 heures 30 minutes, ils  convergent de quatre horizons de Bukavu et se rassemblent à la mairie de la ville.

Les manifestants arpentent le boulevard Lumumba et atterrissent au gouvernorat de province à La Botte. Ils marchent pacifiquement et crient à tue-tête : nous voulons voir notre docteur en sécurité. Ils agitent des drapelets. Leurs  calicots affichent des messages revendicatifs : Protéger l’homme qui répare les femmes, Ne touchez pas à notre Docteur, Protéger le prix Nobel de la paix, c’est protéger la vérité contre les crimes commis en RDC.

« Le mouvement citoyen Réveil des indignés demande une forte implication du président de la république dans la sécurisation du docteur Denis Mukwege. Le chef de l’Etat  devrait mener des enquêtes aux menaces qui guettent le docteur Mukwege », lit Adrien Zawadi dans le mémorandum  de ce mouvement dont il est le chargé de communication du mouvement des indignés. Le document a été remis au gouvernorat de la province.

La marche avait comme itinéraire principal rond-point ISP- Place Major Vangu.  Elle a chuté au gouvernorat de la province. Plusieurs autres associations se sont mobilisées pour accompagner  la manifestation.

Georges Ulysse Kitoka 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*