Drame de kamituga : » il faut établir les responsabilités pour sanctionner les coupables » (Pichou kasilembo, député provincial)

Dans son message de compassion adressé aux familles des victimes du drame de kamituga et des habitants de cette ville minière toute en entière, cet élu de bukavu et ressortissant de Mwenga reconnaît que les catastrophes naturelles sont imprévisibles mais il ya lieu de les prévenir.

Pour lui, l’accident survenu dans les mines d’or de kamituga prouve à suffisance que certains services spécialisés de l’état qui doivent s’occuper de réduire les risques liés aux accidents des mineurs artisanaux ne font pas leur travail.

Il pointe du doigt le service d’assistance et d’encadrement de l’exploitation minière à petite échelle SAEMP en sigle qui ne joue pas correctement son rôle.

« Au lieu que le SAEMAP encadré, forme et sensibilise les mineurs sur les mesures de protection et de sécurité, ce service ne fait que percevoir les taxes des creuseurs » martelé il.

Pichou kasilembo interpelle aussi le gouvernement provincial via le ministère des mines.

 » Si on est une autorité c’est pour diriger les gens et non pas des animaux. Pourquoi attendre que les gens meurent pour venir après avec des vivres et non vivres ? Pourquoi ne pas éviter ces genres d’accidents? Gèrer la cité, c’est aussi prévenir et anticiper les événements … » insiste le jeune député provincial.

Pichou Kasilembo recommande qu’il soit mise en place une commission d’enquête afin d’etablir les responsabilités.

 » Il faut sanctionner. Les gens ne peuvent pas mourir innocemment à kamituga et qu’a bukavu, certains responsables dorment sur leurs lauriers » conclut t-il.

Trésor ilanga

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*