Uvira: Une rançon de 1 000 dollars exigée pour la libération d’une fille de 22 ans

Une fille de 22 ans vient d’être enlevée dans la ville d’Uvira. Les ravisseurs réclament 1 000 dollars pour sa libération. Les enlèvements contre les  rançons se multiplient depuis un certain temps dans la partie méridionale de la province du Sud-Kivu. Les agents des organisations internationales semblent ciblés.

Des hommes armés non autrement identifiés viennent d’entrer  dans la maison d’un chef d’avenue et d’enlever une fille âgée de 22 ans. Cette prise d’otage est survenue dans la nuit d’hier mardi 10 au mercredi 11 novembre  sur l’avenue Kirongwe dans la commune de Kavimvira.

Ces présumés voleurs à main armée ont cassé la porte de la maison, ont traumatisé tous les membres de la famille, ont volé de l’argent et des téléphones portables avant de kidnapper la jeune fille. Ces ravisseurs qui ont établi des contacts avec la famille, viennent d’exiger une rançon de 1000 dollars pour la libération de l’otage. Les habitants de la ville d’Uvira craignent pour la sécurité de la jeune fille kidnappée.  Ils demandent aux services de sécurité de s’impliquer pour qu’elle soit libérée saine et sauve.

Les enlèvements des otages contre les demandes des rançons se multiplient depuis un certain temps dans la partie méridionale de la province du Sud-Kivu. Trois  agents de L’ONG internationale Oxfam ont été enlevé, le mardi 3 novembre,  à 3 kilomètres de Fizi.Ils  revenaient d’une mission de travail qui consistait à une adduction d’eau potable pour servir la population en difficulté.

Une semaine auparavant, quatre personnes dont deux agents de l’Ong internationale Adra, à bord du véhicule ,ont été kidnappés,  le vendredi 30 octobre, à Malinde dans le territoire de Fizi.

Claudine Lumvi

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*