Bukavu. Jdh: une charte d’engagement pour lutter contre les violences sexuelles et basées sur le genre

Une charte d’engagement vient d’être signée vis-à-vis de la lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre. Les acteurs de la société civile et ceux des médias se mettent ensemble pour lutter contre ce fléau au Sud Kivu. Ce, à travers la démarche les appelants à travailler en synergie.

Ce résultat ressort d’une réunion entre ces deux organisations.Au cours de ces assises,  les acteurs de la société civile et les journalistes ont répertorié plusieurs formes de violences auxquelles les femmes se heurtent.

Ils ont eu le temps de réfléchir et de mettre en place des actions ayant pour objectif de repousser de plus en plus l’expansion desdites violences qui ternissent l’image de la femme.

Ensemble, ils s’engagent à vulgariser les résolutions prises dans ces échanges.

Prince Murhula, gestionnaire principal de l’organisation ‘’Journaliste pour les Droits Humains’’ en RDC, JDH, affirme que les objectifs de cette rencontre ont répondu aux attentes formulées par les participants.

L’activité a été organisé par JDH dans le cadre du projet « Canada monde : la voix des femmes et des filles ». C’est en marge de la célébration des 16 jours d’activisme dans le cadre de la lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre. Ils se clôturent ce jeudi 10 décembre 2020.

C’est dans la salle des réunions de l’Institut Supérieur de Journalisme et de la communication, située sur avenue Patrice Emery Lumumba, que l’activité s’est déroulée. C’était ce mardi 8 décembre 2020. Elle a regroupée une trentaine de personnes venant des structures de la société civile et des médias locaux.

·        Georges Kitoka

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*