Bukavu : Des engagements pragmatiques pour plus de Sécurité à Ndendere

Organiser  une réunion mensuelle de sécurité dans chaque avenue pour identifier les problèmes qui entravent la sécurité, la cohésion sociale et le développement. C’est l’une des résolutions prises dans le conseil de sécurité du quartier Ndendere, hier mardi 5 janvier.

La situation sécuritaire est devenue préoccupante dans la ville de Bukavu. Il ne se passe aucun jour sans qu’un cas d’assassinat ou de vol à main armée ne soit perpétré dans la ville.

Face à cette situation, des cadres de base s’organisent. Ils définissent des stratégies ainsi que des pistes de solution, eu égard au défi lié à l’insécurité dans leur milieu.

Albert Migabo Nyangaza, chef de quartier Ndendere organise un conseil de sécurité du quartier. L’objectif consiste à étudier des voies et moyens pour combattre l’insécurité et promouvoir le développement de son entité cette année 2021. 

Cette rencontre a réuni quelques leaders locaux, des chefs d’avenues, un représentant de la police nationale ainsi que celui de la Monusco.

A l’issue de ces assises, les participants ont formulé des résolutions pour faire face à l’insécurité. C’est notamment, renforcer des mesures sécuritaires. Il s’agit également d’interpeller la police et les autorités sur leur rôle régalien.

Sur l’avenue Buholo 4 dans le quartier Mosala, la population se prend désormais en charge. Des patrouilles diurnes et nocturnes sont organisées pour dénicher les malfaiteurs. Des jeunes collaborent avec les forces de l’ordre et dénoncent tout cas suspect. Depuis que cette opération a débuté, zéro cas d’insécurité n’est signalé dans ce coin qui jadis était en proie à l’insécurité. 

D’autres jeunes de la ville, devaient suivre cette initiative. Une manière pragmatique de lutter contre la recrudescence de l’insécurité en milieu urbain.

·         Egide Kitumaini

           Christian Kika    

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*