Bukavu : des familles d’accueil se plaignent du coût lié à la prise en charge des enseignants des territoires bloqués par la Tmb.

La banque nommée Trust Merchant Bank bloque le salaire des enseignants depuis bientôt 4 mois. Une situation qui fait déborder l’eau dans le vase.

Plus de 500 enseignants venus majoritairement des territoires peinent à toucher leurs salaires. Cela fait 4 mois que des opérations bancaires à la Trust Merchant Bank, Tmb Bukavu ne facilitent pas cette démarche.  La banque les appelle à la patience.

Fatigués par des promesses et des appels à la patience qu’ils qualifient de fallacieux, ces professionnels de la craie en ont marre. L’avant midi de ce vendredi, ils décident d’observer un sit-in devant les installations de la  TMB. Une démarche qui obstrue le passage aux engins roulants.

Scandant des chants hostiles, ces hommes et femmes réclament 4 mois de salaires bloqués dans cette institution bancaire pour des raisons inavouées.

D’après leurs dires, le quitus a été donné par le chef de l’Etat. Matérialisant la gratuité de l’enseignement, le président de la république avait  déjà ordonné que les enseignants soient payés. Malheureusement Tmb ne veut pas libérer leurs dus.

« TMB paye d’autres agents-clients des divers services sans gêne. Une situation qui fâche davantage les enseignants », à en croire un client de cette banque. Quelques enseignants estiment que leurs salaires seraient détournés pour être affectés à autre chose.

Ces enseignants passent de longues heures devant et dans l’enclos de la banque. Jusqu’au soir, aucune solution. Sous la pluie et le soleil tombant, ils font leur, la citation qui dit que « le salaire est un droit et non une faveur ».

Devant ce calvaire, ils promettent de mener d’autres actions citoyennes. Celles-ci seront d’une envergure beaucoup plus grande promettent-ils.

Les agents de l’ordre commis à la garde de la banque nous ont refusé tout accès. L’objectif était de contacter les responsables de la TMB afin d’avoir leur version des faits. 

Néanmoins, nos sources rapportent que la Tmb serait en train d’harmoniser  les listes de paie des enseignants avec leur service de paie appelé ‘’Secope’’. Cela pourrait décanter la situation, estime-t-on.

Pendant ce temps, des enseignants venus majoritairement des différents territoires continuent à croupir dans la misère. Leurs familles d’accueil à  Bukavu se plaignent déjà du coût lié à leur prise en charge.

·        Trésor Ilanga

·        Egide Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*