Bukavu : Bredouille, Ngwabidje visite les sinistrés de pesage 2.

Contre toute attente, des sinistrés de Pesade 2 accueillent le gouverneur Théo Kasi venu les visiter quarante-huit heures après le désastre survenu dans leur avenue dimanche dernier. Malheureusement le chef de l’exécutif provincial arrive mains vides.

Les sinistrés de l’avenue Pesage 2 continuent à demander une aide d’urgence aux autorités. Selon quelques-uns, plusieurs familles vivent dans la précarité.

« Des femmes et des enfants vivent dans une situation indescriptible », explique Prisca Kanga, l’une des victimes. Sur le plan sanitaire et social, cette couche de vulnérables ne sait à quel Saint se vouer.

Les victimes passent la nuit à la belle étoile et dans des conditions hygiéniques difficiles. Pour elles, le plus grand besoin est d’avoir même des petites bâches pour s’abriter contre les intempéries.

Le gouverneur a indiqué qu’il est d’abord venu constater le dégât puis l’aide viendra après, à travers son conseiller chargé du social.

Pour certains acteurs sociaux présents à ce lieu lors du passage du gouverneur, il est inconcevable que des autorités ne soient pas en mesure, 48 heures après d’apporter de l’aide urgemment aux sinistrés. 

Ces compatriotes lancent un cri d’alarme. Ils orientent cette sonnette aux personnes de bonne volonté. C’est comme Didier Okito Lutundula dont ses services venaient de remettre le premier lot aux victimes. Il est constitué de vivres et non vivres.

·        Claudine Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*