Covid-19 : ‘’Doubase c’’, un médicament antiviral à large spectre, solution contre la covid-19.

Ce médicament peut soigner le Covid-19. Une affirmation rendue publique à l’issue des résultats trouvés après une recherche menée pendant plus de 30 ans. Une œuvre du Pharmacien Constantin Bashengezi. Il est un ancien élève des frères maristes situé à Weza, Nyangezi en province du Sud Kivu 

Le Centre de Recherche en Phytothérapie, Pharmacopée Africaine et Technologie Pharmaceutique Creppat, vient de présenter un médicament appelé ‘’Doubase C’’. Il a présenté les fruits de ses recherches à la population de la capitale Kinshasa c’était à la Galerie Cassiopée, size croisement dans avenues des marais et colonel Ebeya n°695; référence: Hôtel de ville de Kinshasa, le dimanche 10 janvier 2021.

Le laboratoire Creppat est enregistré en RD Congo et en Afrique du Sud. Il est composé de pharmacologues, pharmaciens, médecins, chimistes, ingénieurs, des professionnels de santé, des avocats et hommes d’affaires.

Creppat a comme mission de rechercher une solution africaine aux problèmes du continent, notamment contre les maladies émergentes dont les infections dues aux rétrovirus, aux entérovirus et autres. C’est également trouver des solutions contre les tumeurs, ainsi que d’autres maladies chroniques, dégénératives gravement invalidantes.

L’homme patient mange des fruits mûrs dit-on !

‘’Doubase C », est un médicament mis au point après plus de 30 ans de recherche. « Il peut soigner le VIH mais étant un médicament antiviral à large spectre, il soigne le Covid-19 avec 100% de taux de guérison », explique le Pharmacien chercheur Constantin Bashengezi.

Il explique que le ‘’Doubase C’’ soigne le Covid-19 selon la prescription du médecin traitant à travers un dosage bien défini. « Il est doué de propriété anti VIH, antirétrovirale et améliore la défense immunitaire, les Hépatites et les Influenzavirus », confirme élève des frères maristes.

Il ajoute qu’en cas de zona il stoppe l’éruption cutanée. Le traitement est administré à la dose d’attaque en cas de VIH et sans interruption pour minimiser les risques de résistance du Virus.

Quand bien même la charge virale sanguine serait réduite à des taux indétectables en cours de traitement, il est strictement recommandé de poursuivre le traitement de manière interrompu aux fins de minimiser les risques de résurgence.

‘’Doubase C », se présente sous forme de comprimé gris oblong concave standard, sécable, gravé de la marque ‘’DC’’ en lettre majuscule. Constantin pense qu’il n’y aura plus jamais un seul décès dû au coronavirus en RDC. ‘’Doubase C’’ est disponible. Une cure de 45 comprimés coûte 50 dollars et sauve désormais des vies humaines contaminées de Covid 19’’.

·        Claudine Lumvi

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*