Mwenga : L’axe routier Mwenga-kamituga en délabrement très avancé.

La route nationale N°2 Bukavu-Mwenga-Kamituga connait une descente aux enfers. La dégradation avancée de ce tronçon routier inquiète non seulement les transporteurs mais, des élus du peuple issus de ce coin de la province du Sud Kivu.

En dépit de multiples plaidoyers menés par certains députés et d’autres notables du territoire de Mwenga, les travaux n’avancent pas. Rien n’est fait pour qu’un seul engin quitte Bukavu et arrive de l’autre côté de la ville dite de Kamituga.

Le travail de suppression d’une vingtaine des grands bourbiers qui jonchent la chaussée n’évolue toujours pas. Ils sont d’ailleurs suspendus.

Selon certaines indiscrétions, l’office des routes qui devait exécuter ces travaux ne dispose d’aucun moyen de sa politique.

Des transporteurs s’arrêtent au niveau de Bwahungu dans le territoire de Walungu. Ils réalisent une jonction avec leurs collègues motards pour atteindre Mwenga ou Kamituga. Ce voyage à moto reste aussi un calvaire et peut prendre deux jours.

Une mission d’itinérance vient d’être effectuée par certains députés provinciaux du milieu. L’objet est de se rendre effectivement compte de la situation. Selon eux, le constat reste dramatique et trop amer.

Ces élus du peuple plaident pour la réhabilitation urgente de cette route d’intérêt national afin de faciliter l’écoulement de marchandises et produits de première nécessité vers Mwenga-Kamituga et d’autres coins du territoire cher à Bulambo Kilosho.

Innocent Kababili, élu de Mwenga sur la liste du parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie interpelle les autorités provinciale et nationale à ce sujet.

Il estime que la dégradation de la route nationale N°2 est à l’origine d’une hausse démesurée du prix des différents articles à Mwenga centre et dans la cité minière de Kamituga.

Trésor Ilanga

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*