Bukavu : La pétition contre certains membres du bureau de l’assemblée provinciale divise l’opinion

Le bureau de l’assemblée provinciale déclare irrecevable la pétition initiée contre lui par un groupe de députés provinciaux. Le président dudit bureau, Zacharie Lwamira déclare l’irrecevabilité de cette plainte qui se justifie selon lui par le non-respect de procédure.

Le président de l’organe délibérant indique que leur démarche viole le règlement intérieur de  l’hémicycle provincial. Pour leur part, les députés pétitionnaires ne lâchent pas prise.

Sur les 6 députés pétitionnaires qui ont signé cette pétition, 3 sont du Mouvement Social, MS en sigle. Il est un parti allié à l’union sacrée pour la nation.

Le Secrétaire Exécutif du MS, le député Masine solidarise avec ses collègues députés et déclare que tout citoyen est libre de s’exprimer comme bon lui semble dans le respect des textes et des lois de la république.

Selon lui, nul n’ignore que les 2 institutions provinciales qui dirigent le sud Kivu sont issues de la coalition FCC-CACH. Selon lui, ce mariage a prouvé ses limites pendant deux ans et demi dans sa manière de gérer le pays.

A l’en croire, les deux institutions doivent subir des réformes tel que cela a été au niveau national. L’objectif est de leur donner des nouveaux animateurs pour un souffle nouveau.

Notre source précise que ce changement doit commencer par le bureau de l’assemblée provinciale pour chuter au niveau de l’exécutif provincial.

Faisant partie de l’union sacrée pour la nation, le MS déclare qu’à l’issue de ce changement, il devra aussi intégrer les deux institutions en province.

Plusieurs voix se sont levées pour encourager la démarche des pétitionnaires. D’autres les ont critiqué au motif qu’ils sont corrompus par une somme estimée à 7000 dollars chacun.

Accusations sans fondement répliquent les pétitionnaires qui affirment que leur démarche ne vise que le changement en vue d’améliorer le bien-être du souverain primaire.

Une chose est sûre pour le moment. « Le feuilleton n’est qu’à son premier épisode », pense une opinion au sein de la société civile.

Trésor Ilanga

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*