SUD-KIVU : A quoi sert l’édit portant protection des journalistes et Défenseurs des droits de l’homme.

Beaucoup de défenseurs des droits humains et des journalistes subissent des violations de leurs droits. Ce, en dépit de l’édit portant protection des journalistes et Défenseurs des droits de l’homme.

Trente  nouveaux cas de violations des droits des défenseurs des droits humains, des journalistes et des médias  ont été répertoriés pendant le mois de mars 2021.

C’est l’organisation Partenariat pour la promotion intégrée, PPI,  qui vient de sortir ces statistiques dans une conférence de presse.

Le secrétaire provincial de PPI, Maître Pascal Mupenda affirme que parmi cette trentaine des cas, trois sont des menaces contre les journalistes  enregistrés à Bukavu.

Selon lui, une lettre de plaidoyer a été envoyée au chef de l’Etat en vue que ce dernier honore sa promesse de sécuriser les défenseurs des droits humains.

On écoute Pascal Mupenda

Cette conférence de presse s’est tenue, hier mardi 6 avril,  au bureau de PPI sur avenue de l’athénée dans la commune d’Ibanda.

·         Georges Kitoka

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*