Bukavu: Le Sud-Kivu ne peut pas mourir de faim ou dépendre des autres pour se nourrir

« L’agriculture comme business, sources des revenus pour les agriculteurs au Sud-Kivu ». Tel est le thème de la première foire agricole qui se tient ce jeudi 8 et demain vendredi 9 avril au Chapiteau de Nyamoma La Botte dans la commune d’Ibanda. Le but de la rencontre est de sensibiliser sur la promotion de l’agriculture business afin de créer des richesses dans la sécurité alimentaire et comme support économique pours les populations locales.


Le Projet intégré pour la croissance de l’agriculture dans les grands lacs (Picagl) oriente les débats et les échanges mais aussi l’exposition de certaines semences améliorées du manioc, principal produit de l’alimentation au Sud-Kivu. La Banque mondiale soutient ce projet. L’Institut internationale pour l’agriculture tropicale (Iita) organise l’activité de deux jours. Le gouvernement provincial du Sud-Kivu patronne la manifestation.


Les bénéficiaires directs du Picagl, les autorités publiques et les jeunes entrepreneurs congolais affluent à la foire. Il y a aussi les organisations membres de la société civile ainsi que les medias locaux et internationaux.


Une série des recommandations vont sanctionner, demain vendredi 9 avril, la clôture de cette première foire agricole de Bukavu. Et cela, en vue de booster l’agriculture pour en faire un véritable business, une affaire très rentable, sources de revenus pour les agriculteurs locaux.


Trésor Ilanga

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*