Frais de retrait des diplômes : un fonds de commerce ?

Les parents des élèves du groupement de Buzi, Territoire de Kalehe se disent préoccupés par une nouvelles méthode de tracasserie. Selon eux, cette situation est orchestrée par les autorités scolaires au niveau provincial.

Les originaux des diplômes d’élèves finalistes se trouvent séquestrés dans différents  bureaux d’écoles ainsi que ceux de l’inspection provinciale de l’école primaire secondaire et professionnelle, Epsp Sud Kivu. Selon notre source, chaque bénéficiaire se trouve obligatoirement condamné de passer pour retirer son diplôme moyennant vingt dollars américains.

Les membres de la société civile de Buzi considèrent cela comme une nouvelle forme non violente qui consiste à extorquer les pauvres parents, car jadis, le retrait des diplômes au niveau des écoles, était conditionné par le paiement d’une somme équivalent à environ cinq dollars américains.

Cette structure citoyenne demande  l’implication personnelle des députés provinciaux du Sud-Kivu en général et de la circonscription électorale de Kalehe pour soulager les pauvres citoyens de Buzi qui sont contraints de payer chaque fois le transport aller et retour, le séjour et les frais exigés afin d’accéder aux documents scolaires.

  • Egide Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*